Voix:  DE | FR | NL

Nos racines

Poullart des Places

Notre congrégation a été fondée le 27 mai 1703 par Claude François Poullart des Places, en France. Né le 26 février 1679 dans une famille noble de Rennes, Poullart des Places abandonne sa carrière d'avocat et décide de devenir prêtre.

Pendant qu'il étudie la théologie à Paris, il a voulu se consacrer aux pauvres. C'est pour cela qu'il s'est occupé des pauvres séminaristes. Au jour de Pentecôte 1703, Claude et ses compagnons se consacrent à l'Esprit Saint. Ils forment une communauté d'amis. Leur devise est : un seul cœur et une seule âme. Ces jeunes ont promis d'assumer des tâches pour lesquelles l'Église a du mal à trouver des ouvriers.

Le 2 octobre 1709, Claude meurt à l'âge de 30 ans, à Paris, deux ans après son ordination sacerdotale. La congrégation missionnaire qu'il a fondée, les Spiritains, se développe pendant plus d'un siècle jusqu' à la Révolution française qui a failli la faire disparaitre. Il a lui fallu un nouveau départ.

Claude François Poullart des Places

Claude François Poullart de la Place

* 26 février 1679 à Rennes
† 2 octobre 1709 à Paris

François Libermann

François Libermann, fils d'un rabbin juif alsacien, est né en 1802. Après une longue période de recherche et de questionnement, il se tourne vers le catholicisme. Puis il étudie pour devenir prêtre. Libermann a souffert d'épilepsie, ce qui a bloqué longtemps son chemin vers le sacerdoce. Mais il n'a pas abandonné. Il a rêvé de construire une communauté qui s'occuperait des esclaves libérés dans les anciennes colonies françaises et assurerait leur éducation.

Il a été ordonné prêtre en 1841. La même année, il ouvre le noviciat de la Société du Cœur Immaculé de Marie.

En 1848, sur suggestion de Rome, le Père Libermann a amené sa société à s'unir avec les quelques spiritains encore là. La nouvelle société a désormais un double héritage et devient la Congrégation du Saint-Esprit sous la protection du Cœur Immaculé de Marie. Cela lui a donné une nouvelle vie. Libermann devient le premier Supérieur Général de la nouvelle Congrégation.

François-Marie Paul Libermann

François-Marie Paul Libermann

*12 avril 1802 à Saverne en Alsace en France
† 2 février 1852 à Paris, France

 
 

Chercher