facebook

Voix:  DE | FR | NL

Homélie du 22 ème dimanche B

28.08.2021

Deutéronome 4, 1-2.6-8 ; psaume 14(15), Jacques 1, 17-18.21b-22.27 ; Marc 7, 1-8.14-15.21-23.

L'évangile nous rappelle que nous devons non seulement apprendre à écouter la parole de Dieu mais aussi à la vivre au quotidien. Écouter en réalité, c’est accueillir la Parole de notre Seigneur, en respectant les autres dans leurs différences culturelle, éthique, sociale ou religieuse.Écouter, c’est ouvrir la porte de son cœur pour que Dieu l’inonde de sainteté. Cela demande une certaine vigilance de ce que Dieu nous dit pour pouvoir le comprendre.

P. Hervé Andongui, CSSp

P. Hervé Andongui, CSSp

Nous célébrons le 22ème dimanche de l’année liturgique « B ». En effet, dans l’évangile nous avons un sujet qui attire notre attention sur nos pratiques. Les pharisiens et quelques scribes venus de Jérusalem soulèvent un fait vif à propos de l’attitude des disciples du Seigneur. Les disciples de Jésus mangent sans s’être lavé les mains. Cela heurte les us et coutumes des pharisiens. C’est pourquoi ces derniers interpellent Jésus. Saisissant cette occasion, Jésus nous enseigne avec des mots un peu durs. Pour Jésus, la vraie pureté, c’est la pureté du cœur dans le sens de la sincérité. C’est dans ce sens que Jésus cite le prophète Isaïe.

Jésus nous rappelle que notre cœur est le lieu intérieur où l’homme peut se construire en vérité. Donc il est important que chacun tourne son cœur vers Dieu, afin de purifier nos pensées et surtout prendre part au projet d’amour du Seigneur. Pour nous chrétiens, ce qui compte, c’est de laisser travailler l’Esprit de Dieu en nous pour que nous puissions passer de l’obsession des mains sales au désir d’avoir un cœur tout à fait voué au Seigneur. Un cœur voué au Seigneur ne peut pas produire des fruits comme l’hypocrisie, la cupidité, l’égocentrisme ou l’esprit de division, des paroles méchantes ou avoir des mauvaises intentions envers son prochain. Il faut le dire, Jésus nous montre où se trouve l’authentique pureté. C’est du cœur que sortent le bien ou le mal. C’est donc le cœur qu’il faut laver. Donc pour parvenir à la pureté du cœur, nous avons besoin de l’aide de l’Esprit Saint, car nous ne pourrons y arriver par nos propres forces. Ainsi donc, la vraie pureté, c'est celle que donne Dieu. C’est pourquoi, nous devons non seulement apprendre à écouter la parole de Dieu mais aussi à la vivre au quotidien. Écouter en réalité, c’est accueillir la Parole de notre Seigneur, en respectant les autres dans leurs différences culturelle, éthique, sociale ou religieuse. Écouter, c’est ouvrir la porte de son cœur pour que Dieu l’inonde de sainteté. Cela demande une certaine vigilance de ce que Dieu nous dit pour pouvoir le comprendre.

Donc écouter le Seigneur et s’engager avec lui, dans la vigilance du cœur est un travail de vérité - fondamentalement reçu de Dieu car il n’y a pas de véritable pureté sans la purification par le feu de l’Esprit. En tant que chrétiens, nous ne devons pas avoir peur des mains sales comme celles des pharisiens mais nous devons salir nos mains pour aider nos frères et sœurs qui souffrent. C’est dans la prière et le partage que l’Esprit de Dieu va agir en nos cœurs pour les purifier. Implorons le Seigneur, afin qu’il nous purifie de l’intérieur.

auteur: P. Hervé Andongui, CSSp

 
 

Chercher

powered by webEdition CMS