facebook

Voix:  DE | FR | NL

6ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE DE L’ANNEE LITURGIQUE « A »

16.02.2020

« Tu peux observer les commandements de Dieu »

Ben Sirac le Sage est un personnage connu de l’Ancien testament par l’éloquence de sa pensée et par la profondeur de ses réflexions sous forme poétique. Dans la 1ère lecture, il nous fait la leçon sur deux piliers inséparables de la foi : Dieu sait tout et voit tout. Dieu connait toutes les actions des hommes ; il ne prédétermine pas le choix de l’homme. Au commencement, il a créé l’homme et l’a laissé à son propre conseil (Siracide 15, 14). Cette tradition de la Bible qui parle de deux voies (Deutéronome 30, 15-20) que la 1ère lecture illustre par les images de l’eau, source de vie et du feu, qui détruit. Chacun de nous fait son bonheur ou son malheur, à choisir la vie ou la mort. Chacun choisit de rester fidèle à Dieu ou non. Ben Sirac en effet, nous invite à faire preuve de prudence et de sagesse pour choisir la vie. Il nous montre enfin que nous sommes maitres de nos décisions et le mieux c’est de choisir le bon côté, celui de la parole de Dieu : « elle est tout près de toi, cette parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur afin que tu la mettes en pratique» (Deutéronome 30, 14).

Révérend père Hervé Andongui, missionnaire spiritain en Belgique

Révérend père Hervé Andongui, missionnaire spiritain en Belgique,
Paroisse Notre Dame de l'Assomption à Anderlecht/ Bruxelles

La 2ème lecture, tirée de 1 Corinthiens 2, 6-10, souligne la sagesse de Dieu ignorée par le monde. L’apôtre Paul veut nous faire comprendre que la foi chrétienne n’est pas une sagesse humaine, ni une recherche de succès et du confort. L’Apôtre étend ses paroles en justifiant sa manière de vivre parmi les corinthiens. On peut voir dans l’évangile une sagesse paradoxale. Mais cela demande une foi adulte. Donc il faut grandir dans la foi pour saisir le mystère de Dieu dans l’évangile. En effet, chacun de nous comme chrétien devrait faire grandir sa foi à travers la prière, les exercices spirituels, ses relations avec les autres, et par son témoignage de vie. Littéralement, le mot adulte signifie « parfait ». Pour Saint Paul Apôtre, parfaits, sont ceux qui se conduisent en adulte, qui sont matures dans leur vie de foi. En réalité, l’Apôtre dénonce l’immaturité des corinthiens en raison de leurs divisions. Alors, devant nos égoïsmes et nos divisions, quel chrétien peut se dire adultes aujourd’hui ?

Dans l’évangile de ce dimanche, Jésus fait une bonne interprétation du décalogue. Il nous invite à un comportement modéré, digne devant les hommes pour témoigner notre appartenance à Dieu. C’est aussi un message d’amour et de paix qu’il nous livre. En effet, Jésus nous propose de le suivre en accomplissant la loi, ce qui suppose de notre part, une attitude différente du monde. Vivre la loi de Dieu, c’est chercher à comprendre son sens profond. Aujourd’hui, la loi du Seigneur nous demande entre autres de ne pas tuer et de réguler notre agressivité en étant tolérant les uns envers les autres. Le chrétien est un artisan de paix et d’unité dans son milieu de vie et de travail. Il doit savoir donner et recevoir le pardon. La démarche que Jésus nous propose aujourd’hui, est pourtant facile mais combien difficile pour certains ! Essayons de focaliser notre attention dans la poutre qui est dans notre œil et non dans la paille qui est dans l’œil d’autrui. Autrement dit, Jésus nous demande de nous regarder nous- mêmes, notre conduite d’abord avant de porter un jugement sur l’autre. Ce n’est qu’après qu’on peut passer à la réconciliation pour accorder ou recevoir le pardon comme lui-même nous a toujours pardonné. Avant de communier au corps et au sang du Christ, faisons-nous cet examen de conscience sur nos différends avec le prochain pour disposer notre cœur à recevoir le Christ ? La réconciliation est le seul chemin qui nous conduit à recevoir sereinement Jésus en nous(l’eucharistie). Pour terminer, Jésus nous invite à un engagement authentique: que notre oui soit oui car l’hypocrisie n’a pas de place dans notre relation avec Dieu et avec le prochain.

Prions Dieu tout Puissant de nous envoyer son Esprit qui fera de nous le sel de la terre et la lumière du monde.

auteur: Révérend père Hervé Andongui, missionnaire spiritain en Belgique

 
 

Chercher

powered by webEdition CMS