facebook

Voix:  DE | FR | NL

6ème dimanche de Pâques

16.05.2020

Aujourd’hui l’Eglise, Corps du Christ célèbre le 6ème dimanche de Pâques. La liturgie de la Parole nous propose des textes missionnaires et de réconfort pour notre méditation. La première lecture déjà se situe dans le contexte de la persécution des chrétiens. Dans la deuxième lecture tirée de la première lettre de Pierre, nous soulignons l’invitation au courage et au témoignage de vie qu’il lance aux fidèles de son temps et à chacun de nous aujourd’hui. C’est dans cette optique que dans l’évangile, Jésus nous réconforte et nous manifeste son amour à jamais. Cet évangile nous montre que Jésus ne laisse pas ses amis orphelins. La preuve en est qu' il leur promet le don de l'Esprit et sa Venue en personne.

En effet, après la mort brutale d’Etienne, ses amis quittent Jérusalem pour éviter les représailles. C’est dans cette logique de fuite que Philippe se retrouve en Samarie comme missionnaire de la Bonne Nouvelle. On peut aussi dire que l’événement de la résurrection du Christ donne aussi la force aux disciples d’aller missionner à travers villes et villages. C’est la grande dispersion des disciples du Seigneur. Les Apôtres, eux qui sont restés à Jérusalem, viendront constater le succès de l’évangile en terre de Samarie et vont apporter la confirmation à de nouveaux fidèles par l’imposition des mains.

Dans la deuxième lecture tirée de la première lettre de Pierre, nous soulignons l’invitation au courage et au témoignage de vie qu’il lance aux fidèles de son temps et à chacun de nous aujourd’hui. Pierre leur recommande de ne pas avoir peur de rendre compte de l’espérance qui est en eux et qui les anime. Pierre, à travers ces nouveaux convertis, nous rappelle que pour rendre compte de notre foi, nous n’avons pas besoin des longues théories. Il suffit de témoigner par une vie donnée à Jésus, une vie exemplaire devant Dieu et devant les hommes et les femmes qui nous connaissent mais aussi devant les inconnus.

Par ailleurs, Pierre encourage les nouveaux convertis face aux épreuves de persécution de l’époque. Aujourd’hui encore le message de Pierre retentit dans nos cœurs et nous stimule. Ce message comme un encouragement, aide les chrétiens à travers le monde, surtout ceux qui sont dans des pays où la liberté de culte n’est pas respectée, où les chrétiens sont persécutés et mis à mort à cause du nom de Jésus et de l’évangile.

C’est dans cette optique que dans l’évangile, Jésus nous réconforte et nous manifeste son amour à jamais. En rassurant ses disciples de sa prière continuelle, Jésus nous dit les même paroles ce dimanche : « Je prierai le Père, il vous enverra un Défenseur …. ». Ce Défenseur, c’est l’Esprit de Vérité. Nous devons donc reconnaître que nous avons reçu cet Esprit lors de notre Baptême et de notre confirmation. Jésus nous invite à ouvrir nos cœurs pour accueillir cet Esprit de vérité ; Car Jésus est la Vérité de Dieu et de l’homme. C’est par Lui que nous découvrons le mystère de Dieu.

Cet évangile nous montre que Jésus ne laisse pas ses amis orphelins. La preuve en est qu' il leur promet le don de l’Esprit et sa Venue en personne. C’est dans ce sens que Jésus rassemble deux thèmes importants : l’amour et les commandements pour attirer l’attention de ses disciples et de chacun de nous : « Si vous m’aimez… ». Déjà, Deutéronome au chapitre 7, le verset 9 parle de l’amour de Dieu qui équivaut à la fidélité à ses commandements. Celui qui aime Dieu, doit nécessairement respecter ses commandements. Telle est la leçon que Jésus nous transmet.

Pour finir, nous pouvons dire que le don du Saint Esprit, est le résultat de notre amitié avec Jésus. Cet Esprit vient comme un avocat de la Vérité apportée par Jésus. Il ne dit rien d’autre que Jésus (Cf. Jn 16, 13-15).

auteur: Père Hervé Andongui, CSSp, Missionnaire spiritain en Belgique, Paroisse Notre Dame de l’assomption à Anderlecht/ Bruxelles.

 
 

Chercher

powered by webEdition CMS