facebook

Voix:  DE | FR | NL

Homélie du 4ème dimanche de Pâques

02.05.2020

Nous célébrons en ce jour, le 4ème dimanche de Pâques. La première lecture nous présente la fin du discours de la Pentecôte prononcé par Pierre. En effet, dans sa prédication, Pierre nous révèle quelques éléments qui nourrissent notre foi en Jésus le Christ. Dans la deuxième lecture, l’Apôtre Pierre nous dit clairement que celui qui a souffert pour nous est devenu notre berger. Il fait un lien entre les souffrances de Jésus, sa mort et sa résurrection comme signes de notre salut. C’est dans ce sens que nous pouvons méditer les paroles de l’évangile de ce dimanche où Jésus se présente à nous comme le bon Pasteur, la porte des brebis. Il est pour chacun la porte qui nous permet de faire des entrées et sorties dans l’enclos.

Bonjour chers frères et sœurs en Christ,

Nous célébrons en ce jour, le 4ème dimanche de Pâques. La première lecture nous présente la fin du discours de la Pentecôte prononcé par Pierre. En effet, dans sa prédication, Pierre nous révèle quelques éléments qui nourrissent notre foi en Jésus le Christ. Pierre confirme le mystère de la résurrection. Il place Jésus au-dessus de tout, en faisant de lui « le Seigneur » comme le nommaient les premiers chrétiens d’origine grecque et « le Christ », c’est-à-dire le Messie comme l'invoquaient les chrétiens venant du judaïsme. Donc l’Apôtre Pierre confirme devant les foules à Jérusalem que Jésus qui a été mis à mort par les juifs, Dieu, le Père, a fait de lui « le Seigneur », c’est-à-dire le Messie. Cette proclamation de la part de l’Apôtre Pierre pousse la foule à lui poser la question essentielle pour leur salut : « Que devons-nous faire ? » en lien avec (Luc 3, 10).

Profitant de cette question, Pierre introduit l’appel à la conversion véritable. Pierre témoigne et les invite à se séparer de la génération égarée, celle qui résistait aux appels de Dieu (Deutéronome 32, 5).

Dans la deuxième lecture, l’Apôtre Pierre nous dit clairement que celui qui a souffert pour nous est devenu notre berger. Il fait un lien entre les souffrances de Jésus, sa mort et sa résurrection comme signes de notre salut. Il faut noter que l’allusion du berger faite par Pierre rejoint notre évangile du jour. Cet évangile évoque le bon Pasteur, qui est aussi la porte des brebis. Pierre dans cette deuxième lecture veut montrer à la foule de Jérusalem et à nous tous que Jésus portait nos péchés. Par ses souffrances, le Christ s’est identifié à chacun de nous. D’ailleurs Pierre souligne que c’est par les blessures de Jésus que nous avons été sauvés. Ce passage nous fait penser aux paroles de l’Ancien Testament : « Nous étions tous errants comme des brebis, chacun de nous suivait sa propre voie ; et Yahweh a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous » (Isaïe 53, 6).

C’est dans ce sens que nous pouvons méditer les paroles de l’évangile de ce dimanche où Jésus se présente à nous comme le bon Pasteur, la porte des brebis. Il est pour chacun la porte qui nous permet de faire des entrées et sorties dans l’enclos. Ce langage imagé de Jésus, peut nous renvoyer en ce temps de pandémie, à la symbolique de l’enclos qui est notre cœur ou notre maison. Nous y vivons notre confinement comme une retraite spirituelle, un temps de prière et de dialogue profond avec Dieu. Nous comprenons finalement que nous ne sommes pas seuls dans notre confinement car Jésus est là, présent dans notre cœur et vit cette situation avec nous. Jésus nous donne l’assurance et se présente à nous comme l’unique vrai berger, capable de nous combler et de nous conduire vers le pâturage. Comme Berger, Jésus appelle chacun de nous par son nom. Il nous connait et nous reconnaissons sa voix. Nous devons donc laisser le Christ ressuscité franchir les frontières de nos maisons et de nos cœurs. Le bon Pasteur nous attire vers lui. Prions les uns pour les autres afin que le Christ ressuscité apaise nos cœurs.

auteur: Père Hervé Andongui, CSSp Missionnaire spiritain en Belgique, Paroisse Notre Dame de l’Assomption, Anderlecht/Bruxelles

 
 

Chercher

powered by webEdition CMS